Fuite Google AdSense : traduction en français

En Juillet 2018

Visitez Mon Site
Cet article a été lu 227 fois avant toi... Il y a eu 255313 visiteurs sur le blog depuis qu'il existe.
Fuite Adsense

=> L'affiliation 1TPE sous stéroïdes !

Le 29 avril 2014, une lettre ouverte anonyme a été postée sur le site Pastebin.com par un soi-disant ex-employé de Google dans le département AdSense, en charge de la surveillance des comptes éditeurs. Le 1er mai, une deuxième lettre a été postée en réponse aux diverses réactions (et doutes) à la première lettre.

=> La façon la plus simple de gagner de l'argent en affiliation !

Google a formellement démenti la véracité des informations contenues dans la première lettre. Mais, pour ne citer qu'eux, Bill Clinton et Cahuzac aussi, l'un devant la cour suprême et l'autre les yeux dans les yeux devant l'Assemblée Nationale... Les démentis ne signifient absolument rien du tout.

=> Le catalogue de toutes mes vidéos exclusives !

Voici la traduction française de cette lettre ouverte :

=> Vends ces 10 Ebooks, tu peux les modifier comme tu veux !

"

=> Des milliers de produits numériques ici !

Je suis un ancien employé de Google et je vous écris ceci pour divulguer des informations au public de ce que j'ai assisté et pris part à tout en étant un employé. Ma position était de traiter avec les comptes AdSense, plus particulièrement les comptes des éditeurs (et non annonceurs). J'ai travaillé à Google pour une période de plusieurs années dans cette capacité.

Après avoir signé de nombreux documents tels que les ententes de confidentialité et de non-concurrence, il ya de nombreuses répercussions pour moi, notamment sous la forme de représailles juridiques de Google. J'ai soigneusement planifié cette fuite pour coïncider avec certains facteurs par exemple laisser passer suffisamment de temps entre les embauches d'employés (le turnover) de sorte que mon identité ne puisse pas être découverte.

Pour résumer pour tout le monde, j'ai pris part à ce que je (et beaucoup d'autres) considérerais le vol de l'argent des éditeurs par Google, et des ordres directs de la direction / management. Il y avait de nombreux employés AdSense impliqués, et ça a duré de nombreuses années, et j'entends encore ce qui se passe aujourd'hui, sauf sur une échelle beaucoup plus large.
Personne à l'extérieur ne le sait, s'ils le savaient, le FBI et éventuellement IRS (le fisc américain) lanceraient immédiatement une enquête, parce que ce qu'ils font est si intrinsèquement illégal et ils volent complètement sous le radar.

Ca a commencé en 2009. Tout était parfaitement bien avant 2009, et en fait, ça ne pouvait pas être plus parfait du point de vue des employés AdSense, mais quelque chose a changé.

Bannissements Google et critères de bannissement

=> Ma Formation en Webmarketing


Avant Décembre 2012 :

Au premier trimestre de 2009, il y avait une réunion de la division AdSense avec les cadres supérieurs qui parlaient de nouveaux enjeux et du rôle que nous (les employés de la division AdSense) devions nécessairement jouer. C'était une très longue réunion, et elle était très détaillée et intense. Elle se résumait au fait que Google avait subi des pertes très graves dans le département financier quelques mois plus tôt. Ils n'arrêtaient pas de dire que nous avions "besoin de se serrer la ceinture" et ils ne voulaient pas que cela vienne des poches des employés de Google.
Alors ils allaient (selon leur propres mots) "effectuer un contrôle de qualité extrême sur les éditeurs AdSense". Quand un de mes collègues de travail a demandé ce qu'ils entendaient par là, leur réponse a été que le programme AdSense envoyait trop de chèques par mois aux éditeurs, et que les chèques étaient trop gros et qu'il était nécessaire d'y mettre fin tout de suite. Beaucoup d'employés n'étaient pas heureux à ce sujet (comme moi). Mais ils ont réussi à effrayer le reste en pensant que ce serait leur emploi et leur argent qui seraient sur la ligne de mire s'ils ne participaient pas. La réunion a laissé de nombreuses personnes perplexes quant à la façon dont ça allait se passer.
Qu'est-ce qu'ils veulent dire par le contrôle de qualité extrême? Quelques autres petites réunions sont survenues avec certaines personnes clé dans la division AdSense et ont précisé l'idée et la procédure qu'ils prévoyaient de mettre en oeuvre.
Il y avait beaucoup de rumeurs et de messes basses parmi les employés, il y avait beaucoup de spéculations, certains sont devenues vraies et d'autres pas. Mais la rumeur était qu'ils avaient l'intention de couper une grande partie des paiements des éditeurs.

A partir de ce moment, il y avait un gag, du comique de répétition, entre collègues de travail où quand nous nous croisions nous murmurions "Don't be evil, pfff!" (le motto de Google) et nous levions les yeux au ciel.

Ce qui s'est passé par la suite est devenu bien pire. Leur "contrôle de qualité" s'est mis en place à grande échelle. Les managers poussaient pour un banissement à grande échelle, et la première fournée de bannissements est arrivée en Mars 2009. La principale raison, les éditeurs gagnaient trop d'argent.
Mais quelque chose d'assez pervers s'est passé. On nous disait de commencer le bannissement des comptes qui étaient proches de la période de paiement (ce qui explique pourquoi jamais les banissements de comptes ne se produisent directement après un paiement). Le but était d' obtenir que l'argent dû aux éditeurs soit de retour à
Google AdSense, tout en ayant déjà servi les annonces au public.

De cette façon, les annonceurs ne pouvaient prétendre que nous n'avions pas fait notre part dans la prestation de leurs annonces et demander le remboursement de l'argent. Donc dans un sens, nous avions des milliers et des milliers d'éditeurs qui fournissaient des annonces, et nous savions qu'ils ne seraient jamais payés pour cela.

Google a récolté les deux côtés de la médaille, a reçu de l'argent des annonceurs, a utilisé les éditeurs, et n'a pas eu à les payer un seul centime. On nous a dit d'aller voir dans les comptes des éditeurs, et le cas échéant si l'éditeur avait accumulé des gains dépassant $5000 et était proche d'un paiement ou dans le processus de
paiement, nous devions bannir le compte tout de suite et conserver les gains. Ils disaient en permanence que c'était nécessaire pour l'entreprise, et que la plupart de ces éditeurs arnaquaient Google de toutes façons, et qu'il fallait mettre fin à leur tour de manège. Beaucoup d'employés n'étaient pas contents à ce sujet. Quelques-uns ont démissionné à cause de ça.
Je ne l'ai pas fait. Je suis resté parce que j'avais une famille à soutenir, et d'autre part je voulais voir jusqu'où ils allaient aller.

De 2009 à 2012, il y avait beaucoup plus de grosses fournées de banissements. La plus grosse a eu lieu en Avril 2012. La division AdSense avait une énorme pression de la société pour compenser les pertes financières, et parce que Google avait encore méchoué à atteindre certains objectifs financiers internes sur le trimestre précédent.
Et voilà comment ils mettaient la pression. Les employés se sentaient vraiment mal à l'aise sur tout ça, mais on nous a menacés de pertes d'emplois si l'on ne faisait pas respecter la volonté de la société. Ceux qui expriment des doutes ou des questions  étaient essentiellement ridiculisés pour "ne pas avoir l'intérêt supérieur de la société à l'esprit" et de ne pas être de bons "joueurs d'équipe".
Le moral dans la division était à son niveau le plus bas. L'ambiance de l'ensemble du département a changé assez rapidement. Ce n'était plus un endroit agréable pour travailler.

Les banissements d'Avril 2012 sont venus d'un coup et en masse. Absolument aucun d'entre eux n'ont été étudiés, ni ont-ils été justifiés en aucune façon. On nous a dit de se débarrasser du plus grand nombre de comptes avec les plus grands chèques / paiements / bénéfices en attente de se produire. Aucune raison, il suffit de faire, et ne pas le remettre en question. C'était assez triste de voir tout cet argent que les gens avaient gagné leur soit volé pour parler simplement. Et c'est comme ça que je voyais ça, c'était un vol des éditeurs AdSense. Beaucoup on lancé une procédure d'appel, des plaintes, mais c'était vain car absolument personne n'a effectivement eu le temps d'examiner les recours ou les plaintes. La plupart étaient tout simplement effacés sans même être ouverts, le reste a été déposé dans la base de données, pour ne jamais être touché à nouveau.

Plusieurs éditeurs ont lancé des actions en justice qui ont été réglées à l'amiable, mais Google ont mis au point une nouvelle politique pour faire face à des situations comme celles-ci parce que cela était perçu comme un grave problème à éviter.
Donc, ils ont déterminé une nouvelle politique.

Après Décembre 2012 : La nouvelle politique

La nouvelle politique ; "Préserver les éditeurs susceptibles de créer des problèmes et au diable le reste". Ces mots ont effectivement
été prononcés par un dirigeant de Google AdSense (mais en anglais) quand il a parlé de la nouvelle procédure et la politique de "contrôle de la qualité des comptes".

La nouvelle politique a été officiellement nommée Codes Couleurs pour le Contrôle de la Qualité AdSense (appelé communément AQ3C par les employés). Qu'est-ce que c'était en fait c'est une catégorisation des comptes éditeurs. Les éditeurs qui pouvaient faire le plus de dommages en ayant leur compte banni étaient placés dans le groupe VIP qui ne devait pas être dérangé. Le reste des éditeurs étaient placés dans les autres groupes selon d'autres critères.
Le nouveau AQ3C a également mis en place des quotas de "contrôle de qualité" pour les vérificateurs de comptes, donc si vous n'avez pas atteint l'objectif de "contrôle de qualité" (c'est à dire les banissements de comptes), vous seriez emmené à vous en expliquer devant un supérieur.
Il y avait quatre "groupes" dans lesquels les éditeurs pouvaient être classés si ils atteignaient certains niveaux.

Ces groupes étaient :

Groupe rouge : attention urgente requise

Tout compte AdSense qui atteint la barre des $10,000 / mois est immédiatement signalé (sauf s'il fait partie du groupe vert).
- Au début, il y avait beaucoup d'éditeurs dans cette catégorie, et la plupart ont été considérés comme problématiques et ont été désignés comme abusant du système de Google. Ainsi, un effort particulier a été fait afin de réduire leur nombre.
- Ils sont placés dans ce que les employés qualifiait d'"Oeil de l'aigle", où l'équipe de l'oeil de l'aigle serait activement et constamment à vérifier leurs comptes et de scruter la moindre raison pour un banissement. Même si la raison était tirée par les cheveux, ou sans fondement, et indémontrable, le banissement se produisait. L'équipe de l'oeil de l'aigle fait référence à un groupe de vérificateurs de comptes dont le rôle principal était de surveiller en permanence les comptes et les sites des éditeurs de ce groupe.
- Une raison doit être attachée en interne au banissement du compte. Le problème était que que la notification à l'éditeur de la raison n'est pas une obligation, même si l'éditeur le demande. L'exception : La raison exacte doit être fournie si un juriste / avocat représentant légal du titulaire du compte banni en faisait la demande.
- Mais encore une fois, si un banissement doit se produire, il doit se produire au plus près possible de la période de paiement afin de maximiser la somme d'argent à payer / gagnée.


Groupe jaune : attention sérieuse requise

Tout compte AdSense qui atteint la barre des $5,000 / mois est marqué pour examen (sauf s'il fait partie du groupe vert).
- Tous les sites de l'éditeur et son compte sera placé en file d'attente pour une vérification.
- La plupart du temps la file d'attente est assez pleine donc la plupart voient leur vérification retardée.
- Le deuxième plus grand nombre de banissements se produisent à ce niveau.
- Une raison doit être attachée en interne au banissement du compte. Une notification à l'éditeur de la raison n'est pas une exigence, même si l'éditeur le demande. L'exception encore une fois : la raison exacte doit être fournie si un représentant juridique du titulaire du compte en fait la demande.
- Mais encore une fois, si un banissement se produit, il doit se produire au plus près d'une période de paiement afin de maximiser le montant à payer / gagné.


Groupe bleu : attention modérée requise

Tout compte AdSense qui atteint la barre des $1,000 / mois est marqué pour un examen éventuel (à moins qu'il ne fasse partie du groupe vert).
- Seul le site principal et le compte sera placé dans la file d'attente pour ce qu'on appelle une vérification rapide.
- La plupart des banissements se produisent à ce niveau. La principale raison est qu'il n'y a pas besoin d'attacher une raison en interne, de sorte que les employés utilisent ces banissements pour atteindre leurs quotas mensuels. Tant de gens sont tout simplement un choix aléatoire, un simple clic.
- Une raison n'a pas à être attachée en interne au banissement du compte. Avertir l'éditeur de la raison est encore moins une exigence, même s'il le demande.
- Mais encore une fois, si un banissement se produit, cela doit être au plus proche d'une période de paiement avec le plus d'argent restant à payer.


Groupe vert : statut VIP (ce que les employés désignent comme étant "les intouchables")

Tout compte AdSense associé à une entité commerciale ou un individu qui peut infliger de sérieux dommages à Google avec des campagnes médias négatives, en ralliant de nombreux soutiens anti-AdSense, ou causer des pertes massives de soutien des éditeurs AdSense.
- Les employés de Google qui souhaitent utiliser AdSense sur leurs sites Web ont été automatiquement placés dans le groupe vert. Ainsi, la base de données contenait de nombreux initiés de Google et des membres de leur famille. Si vous travaillez ou
avez travaillé pour Google et avez été placé dans ce groupe, vous y restez, même si vous quittez Google. Donc, ce groupe comporte de nombreux anciens employés. Les employés avaient tout simplement à soumettre un formulaire avec les informations spécifiques à leur site(s) et leurs informations de compte.
- Les sites dans le groupe verts avaient quasiment "carte blanche" pour faire tout ce qu'ils voulaient, même si si ça allait clairement à l'encontre du TOS et des politiques d'AdSense. C'est pourquoi vous rencontrerez des sites avec AdSense, qui pourtant ont et font des choses qui vont complètement à l'encontre des règles AdSense.
- Un soin particulier est pris pour ne pas interrompre ou perturber ces comptes.
- Si un employé fait une erreur avec un compte de niveau vert, ils peuvent perdre leur emploi. Car c'est considéré comme une faute grave.


Nouvelle stratégie 2012 Partie 2 :

Les changements internes à la politique ont été constants. Ils voulaient la rendre plus efficace et rationalisée.
Ils ont vu son processus actuel comme ayant une trop grande implication humaine et trop de surveillance. Ils voulaient que cela soit plus automatisé et moins impliqué.

Donc, l'autre partie de la nouvelle modification de la politique était d'intégrer d'autres services Google en aidant le programme de "contrôle de qualité". Ce qu'ils ont trouvé va provoquer la colère de nombreux utilisateurs lorsqu'ils le découvriront. Ca impliquait des données faussées dans Google Analytics. Ils ont décidé que c'était une bonne idée de modifier les données statistiques affichées pour les sites web. Ca a commencé avec juste la modification des rapports de données pour les titulaires de compte Google Analytics qui ont également un compte AdSense, mais ils ont rencontré sur trop de soucis et ont décidé qu'il serait plus simple de biaiser les données des rapports sur l'ensemble du système afin de rester cohérent et mettre en oeuvre des fonctionnalités à l'échelle mondiale.
Alors ce que cela signifie c'est que les données statistiques pour un site web qui utilise Google Analytics n'est même pas proche de la précision. Les chiffres sont incroyablement dégonflés. Le raisonnement derrière leur décision, c'est que si un individu lie leur compte AdSense et leur compte Google Analytics, le compte Google Analytics peut être utilisé pour dégonfler les gains automatiquement sans aucune intervention humaine. Ils ont découvert que si une personne a un compte AdSense alors elle était également très susceptible d'utiliser Google Analytics. Ainsi, Google l'a utilisé a son avantage.

Cela a conduit de nombreux éditeurs à afficher activement des annonces, sans gagner d'argent du tout (même à ce jour).
Même si leur trafic web réel était élevé, et avait un taux de clics élevé, les données seraient automatiquement biaisées en faveur de Google, et à une perte totale pour les éditeurs. Cela a rendu pratiquement impossible pour quiconque de gagner des sommes proches, même de loin, de ce que des individus avec des sites similaires gagnaient avant 2012, et encore plus certainement loin derrière les gains d'avant 2009.
D'autres changements de politique comprenaient également la façon de traiter les recours/appels, qui restent à ce jour, dans leur grande majorité complètement ignorés, et la raison pour laquelle vous obtiendrez rarement une réponse réelle sur la raison pour laquelle votre compte a été banni et absolument aucun moyen de résoudre le problème.

----

Le GROS problème (dont Google est conscient)
Il ya un énorme problème qui existait depuis longtemps dans les comptes AdSense. Beaucoup de cadres dirigeants sont conscients de ce problème, mais ne veulent pas le reconnaître ou de tenter de trouver une solution à ce problème.

Il s'agit des faux clics sur les annonces. Beaucoup de comptes sont bannis pour "clics invalides/frauduleux" sur les annonces. Dans le passé, ceci était causé par un éditeur essayant de gonfler automatiquement sont taux de clics en cliquant sur les publicités présentes sur leur site. Les serveurs détectent automatiquement l'auto-clic avec la comparaison des adresses IP et d'autres types d'informations, et les comptes de ces personnes étaient bannis pour des clics invalides.

Mais il y avait quelque chose en train de se former sous la surface. Un concurrent ou une personne malveillante allait activement cliquer sur les annonces AdSense du site de leur concurrent(s) ou choisissait un site au hasard affichant AdSense et commençait à cliquer de nombreuses fois sur les annonces, encore et encore. Bien sûr, cela déclencherait un banissement pour clics invalides, principalement parce qu'il ne pouvait pas être prouvé si l'éditeur était en fait derrière les clics ou pas. On en a parlé en interne comme du "click-bombing" ou attentat au clic. De nombreux éditeurs innocents se sont fait piégés dans des banissements pour clics frauduleux alors qu'ils n'avaient rien à voir avec et n'ont jamais rien su à leur sujet.

Cette question a été dans l'esprit de Google depuis un long moment déjà, mais rien n'a été fait pour remédier à la situation et rien ne sera probablement jamais fait. Ainsi, si quelqu'un veut ruiner le compte AdSense d'un éditeur, tout ce qu'il a à faire est d'aller à leur site web, et de commencer une campagne de bombardement de clics sur leurs annonces, cela emmènera les serveurs à détecter des clics invalides, et le compte sera banni. L'éditeur serait complètement innocent et ignorant même que cela s'est produit mais il sera blâmé pour cela de toutes façons.

----

Sa GRANDE crainte
La plus grande crainte que Google a sur ces procédures et politiques AdSense est que cela soit découvert publiquement par leurs anciens éditeurs qui ont été bannis, et que ces éditeurs s'unissent et lancent un recours collectif (class-action lawsuit aux USA).

Ils craignent aussi ceux dont les revenus mensuels viennent principalement d'AdSense, car dans de nombreux pays si une personne déclare le montant mensuel à leur administration fiscale et qu'ils indiquent gagner de l'argent à partir de Google sur une base mensuelle, dans certains pays techniquement Google peut être considéré comme un employeur. Ainsi, un employeur qui refuse le paiement de la rémunération, peut être condamné à une lourde amende par les organismes gouvernementaux chargés de la main-d'oeuvre et de l'emploi. Et si ces organismes gouvernementaux chargés du travail et de l'emploi décident de s'attaquer à Google, alors ça peut devenir très vite, très coûteux.... Ca c'est en plus d'une poursuite en recours collectif.

=> Mon Club Affiliation Facile pour Affiliés et Vendeurs 1TPE !

"


=> Affiche ton lien sur toutes les pages de mes sites y compris celui-ci !

 

=> Mon patron, c'est Internet !

Et si tu es à l'aise avec l'anglais, voici la version originale :

=> Je partage 20% de mes commissions affilié 1TPE

"

=> Comment créer une boucle virale sur internet...

I am a former Google employee and I am writing this to leak information to the public of what I witnessed and took part in while being an employee. My position was to deal with AdSense accounts, more specifically the accounts of publishers (not advertisers). I was employed at Google for a period of several years in this capacity.

Having signed many documents such as NDA's and non-competes, there are many repercussions for me, especially in the form of legal retribution from Google. I have carefully planned this leak to coincide with certain factors in Google such as waiting for the appropriate employee turn around so that my identity could not be discovered.

To sum it up for everyone, I took part in what I (and many others) would consider theft of money from the publishers by Google, and from direct orders of management. There were many AdSense employees involved, and it spanned many years, and I hear it still is happening today except on a much wider scale.
No one on the outside knows it, if they did, the FBI and possibly IRS would immediately launch an investigation, because what they are doing is so inherently illegal and they are flying completely under the radar.

It began in 2009. Everything was perfectly fine prior to 2009, and in fact it couldn’t be more perfect from an AdSense employees perspective, but something changed.


Google Bans and Ban Criteria

Before December 2012:

In the first quarter of 2009 there was a "sit-down" from the AdSense division higher ups to talk about new emerging issues and the role we (the employees in the AdSense division needed to play. It was a very long meeting, and it was very detailed and intense. What it boiled down to was that Google had suffered some very serious losses in the financial department several months earlier. They kept saying how we "needed to tighten the belts" and they didn’t want it to come from Google employees pockets.
So they were going to (in their words) "carry out extreme quality control on AdSense publishers". When one of my fellow co-workers asked what they meant by that. Their response was that AdSense itself hands out too many checks each month to publishers, and that the checks were too large and that needed to end right away. Many of the employees were not pleased about this (like myself). But they were successful in scaring the rest into thinking it would be their jobs and their money that would be on the line if they didn’t participate. The meeting left many confused as to how this was going to happen.
What did they mean by extreme quality control? A few other smaller meetings occur with certain key people in the AdSense division that furthered the idea and procedure they planned on implementing.
There were lots of rumors and quiet talking amongst the employees, there was lots of speculations, some came true and some didn’t. But the word was that they were planning to cut off a large portion of publisher’s payments.

After that point there was a running gag amongst fellow co-workers where we would walk by each other and whisper "Don't be evil, pft!" and roll our eyes.

What happened afterwards became much worse. Their "quality control" came into full effect. Managers pushed for wide scale account bans, and the first big batch of bans happened in March of 2009. The main reason, the publishers made too much money. But something quite devious happened. We were told to begin banning accounts that were close to their payout period (which is why account bans never occur immediately after a payout). The purpose was to get that money owed to publishers back to Google AdSense, while having already served up the ads to the public.

This way the advertiser’s couldn’t claim we did not do our part in delivering their ads and ask for money back. So in a sense, we had thousands upon thousands of publishers deliver ads we knew they were never going to get paid for.

Google reaped both sides of the coin, got money from the advertisers, used the publishers, and didn’t have to pay them a single penny. We were told to go and look into the publishers accounts, and if any publisher had accumulated earnings exceeding $5000 and was near a payout or in the process of a payout, we were to ban the account right away and reverse the earnings back. They kept saying it was needed for the company, and that most of these publishers were ripping Google off anyways, and that their gravy train needed to end. Many employees were not happy about this. A few resigned over it. I did not. I stayed because I had a family to support, and secondly I wanted to see how far they would go.

From 2009 to 2012 there were many more big batches of bans. The biggest of all the banning sessions occurred in April of 2012. The AdSense division had enormous pressure from the company to make up for financial losses, and for Google's lack of reaching certain internal financial goals for the quarter prior.
So the push was on. The employees felt really uneasy about the whole thing, but we were threatened with job losses if we didn’t enforce the company's wishes. Those who voiced concerned or issue were basically ridiculed with "not having the company's best interest in mind" and not being "team players".
Morale in the division was at an all-time low. The mood of the whole place changed quite rapidly. It no longer was a fun place to work.

The bans of April 2012 came fast and furious. Absolutely none of them were investigated, nor were they justified in any way. We were told to get rid of as many of the accounts with the largest checks/payouts/earnings waiting to happen. No reason, just do it, and don’t question it. It was heart wrenching seeing all that money people had earned all get stolen from them. And that’s what I saw it as, it was a robbery of the AdSense publishers. Many launched appeals, complaints, but it was futile because absolutely no one actually took the time to review the appeals or complaints. Most were simply erased without even being opened, the rest were deposited into the database, never to be touched again.

Several publishers launched legal actions which were settled, but Google had come up with a new policy to deal with situations such as that because it was perceived as a serious problem to be avoided. So they came up with a new policy.

After December 2012: The New Policy

The new policy; "shelter the possible problem makers, and fuck the rest" (those words were actually said by a Google AdSense exec) when he spoke about the new procedure and policy for "Account Quality Control".

The new policy was officially called AdSense Quality Control Color Codes (commonly called AQ3C by employees). What it basically was a categorization of publisher accounts. Those publisher’s that could do the most damage by having their account banned were placed in a VIP group that was to be left alone. The rest of the publishers would be placed into other groupings accordingly.
The new AQ3C also implemented "quality control" quotas for the account auditors, so if you didn’t meet the "quality control" target (aka account bans) you would be called in for a performance review. There were four "groups" publishers could fall into if they reached certain milestones.

They were:

Red Group: Urgent Attention Required
Any AdSense account that reaches the $10,000/month mark is immediately flagged (unless they are part of the Green Group).
- In the beginning there were many in this category, and most were seen as problematic and were seen as abusing the system by Google. So every effort was taken to bring their numbers down.
- They are placed in what employees termed "The Eagle Eye", where the "AdSense Eagle Eye Team" would actively and constantly audit their accounts and look for any absolute reason for a ban. Even if the reason was far-fetched, or unsubstantiated, and unprovable, the ban would occur. The "Eagle Eye Team" referred to a group of internal account auditors whose main role was to constantly monitor publisher’s accounts and sites.
- A reason has to be internally attached to the account ban. The problem was that notifying the publisher for the reason is not a requirement, even if the publisher asks. The exception: The exact reason must be provided if a legal representative contacts Google on behalf of the account holder.
- But again, if a ban is to occur, it must occur as close to a payout period as possible with the most amount of money accrued/earned.


Yellow Group: Serious Attention Required
Any AdSense account that reaches the $5,000/month mark is flagged for review (unless they are part of the Green Group).
- All of the publisher’s site(s)/account will be placed in queue for an audit.
- Most of the time the queue is quite full so most are delayed their audit in a timely fashion.
- The second highest amount of bans occur at this level.
- A reason has to be internally attached to the account ban. Notifiying the publisher for the reason is not a requirement, even if the publisher asks. The exception: The exact reason must be provided if a legal representative contacts Google on behalf of the account holder.
- But again, if a ban is to occur, it must occur as close to a payout period as possible with the most amount of money accrued/earned.


Blue Group: Moderate Attention Required
Any AdSense account that reaches the $1,000/month mark is flagged for possible review (unless they are part of the Green Group).
- Only the main site and account will be place in queue for what is called a quick audit.
- Most bans that occur happen at this level. Main reason is that a reason doesn’t have to be attached to the ban, so the employees use these bans to fill their monthly quotas. So many are simply a random pick and click.
- A reason does not have to be internally attached to the account ban. Notifying the publisher for the reason is not a requirement, even if the publisher asks.
- But again, if a ban is to occur, it must occur as close to a payout period as possible with the most amount of money accrued.


Green Group: VIP Status (what employees refer to as the "untouchables")
Any AdSense account associated with an incorporated entity or individual that can inflict serious damage onto Google by negative media information, rallying large amounts of anti-AdSense support, or cause mass loss of AdSense publisher support.
- Google employees wanting to use AdSense on their websites were automatically placed in the Green group. So the database contained many Google insiders and their family members. If you work or worked for Google and were placed in the category, you stayed in it, even if you left Google. So it included many former employees. Employees simply had to submit a form with site specific details and their account info.
- Sites in the Green Group were basically given "carte blanche" to do anything they wanted, even if they flagrantly went against the AdSense TOS and Policies. That is why you will encounter sites with AdSense, but yet have and do things completely against AdSense rules.
- Extra care is taken not to interrupt or disrupt these accounts.
- If an employee makes a mistake with a Green Level account they can lose their job. Since it seen as very grievous mistake.


New Policy 2012 Part 2:

Internal changes to the policy were constant. They wanted to make it more efficient and streamlined.
They saw its current process as having too much human involvement and oversight. They wanted it more automated and less involved.

So the other part of the new policy change was to incorporate other Google services into assisting the "quality control" program. What they came up with will anger many users when they find out. It involved skewing data in Google Analytics. They decided it was a good idea to alter the statistical data shown for websites. It first began with just altering data reports for Analytics account holders that also had an AdSense account, but they ran into too many issues and decided it would be simpler just to skew the report data across the board to remain consistent and implement features globally.
So what this means is that the statistical data for a website using Google Analytics is not even close to being accurate. The numbers are incredibly deflated. The reasoning behind their decision is that if an individual links their AdSense account and their Analytics account, the Analytics account can be used to
deflate the earnings automatically without any human intervention. They discovered that if an individual had an AdSense account then they were also likely to use Google Analytics. So Google used it to their advantage.

This led to many publishers to actively display ads, without earning any money at all (even to this day).
Even if their actual website traffic was high, and had high click-throughs the data would be automatically skewed in favor of Google, and at a total loss of publishers. This successfully made it almost impossible for anyone to earn amounts even remotely close what individuals with similar sites were earning prior
to 2012, and most definitely nowhere near pre-2009 earnings.
Other policy changes also included how to deal with appeals, which still to this day, the large majority are completely ignored, and why you will rarely get an actual answer as to why your account was banned and absolutely no way to resolve it.


----


The BIG Problem (which Google is aware of)
There is an enormous problem that existed for a long time in Google's AdSense accounts. Many of the upper management are aware of this problem but do not want to acknowledge or attempt to come up with a solution to the problem.

It is regarding false clicks on ads. Many accounts get banned for "invalid clicks" on ads. In the past this was caused by a publisher trying to self inflate click-throughs by clicking on the ads featured on their website. The servers automatically detect self-clicking with comparison to IP addresses and other such information, and the persons account would get banned for invalid clicking.

But there was something forming under the surface. A competitor or malicious person would actively go to their competitor’s website(s) or pick a random website running AdSense and begin multiple-clicking and overclicking ads, which they would do over and over again. Of course this would trigger an invalid clicking related ban, mainly because it could not be proven if the publisher was actually behind the clicking. This was internally referred to as "Click-Bombing". Many innocent publishers would get caught up in bans for invalid clicks which they were not involved in and were never told about.

This issue has been in the awareness of Google for a very long time but nothing was done to rectify the issue and probably never will be. Thus if someone wants to ruin a Google AdSense publishers account, all you would have to do is go to their website, and start click-bombing their Google Ads over and over again, it will lead the servers to detect invalid clicks and poof, they get banned. The publisher would be completely innocent and unaware of the occurrence but be blamed for it anyways.

----

Their BIG Fear
The biggest fear that Google has about these AdSense procedures and policies is that it will be publicly discovered by their former publishers who were banned, and that those publishers unite together and launch an class-action lawsuit.

They also fear those whose primary monthly earnings are from AdSense, because in many countries if a person claims the monthly amount to their tax agency and they state the monthly amount and that they are earning money from Google on a monthly basis, in certain nations technically Google can be seen as an employer. Thus, an employer who withholds payment of earnings, can be heavily fined by government bodies dealing with labor and employment. And if these government bodies dealing with labor and employment decide to go after Google, then it would get very ugly, very quickly ..... that is on top of a class-action lawsuit.

"


 

Alors? Qu'est-ce que tu en penses? Info ou Intox?

J'aimerais bien que tu cliques sur ces boutons, parce que ça apportera plus de gens sur mon blog, merci :

Et si tu me laisses ton email, je peux t'aider avec ton blog/site...

Enfin, les commentaires Facebook si tu veux spammer ou poser une question :-)