Gagnez 150€ par jour grâce à ces 11 techniques de persuasion dont les "EXPERTS" n'osent pas vous parler...

En Décembre 2017

Club Affiliation Facile
Cet article a été lu 24 fois avant toi... Il y a eu 230041 visiteurs sur le blog depuis qu'il existe.
Gagnez 150€ par jour grâce à ces 11 techniques de persuasion dont les EXPERTS n'osent pas vous parler...

=> Ma Formation en Webmarketing

Salut,

=> Des milliers de produits numériques ici !

voici un texte, dont le titre est "Gagnez 150€ par jour grâce à ces 11 techniques de persuasion dont les "EXPERTS" n'osent pas vous parler...", je le lirai plus tard :

=> Affiche ton lien sur toutes les pages de mes sites y compris celui-ci !

=> Vends ces 10 Ebooks, tu peux les modifier comme tu veux !

"
Gagnez 150€ par jour Grâce à ces 11 Techniques de Persuasion dont les "EXPERTS" n'Osent pas Vous Parler...


 Introduction

Vous y croyez, vous ?

150€ par jour est une sacrée somme pour beaucoup de gens.
D'ailleurs, dans la plupart des métiers, il est impossible de gagner autant.

Mais ces dernières années, un type de business a vu le jour en francophonie.
Celui d'infopreneur.
Il est très facile à commencer. Très facile à rendre rentable. Et passionnant comme peu de métiers le sont.

Et, oui, je vous l'affirme : il est largement possible de gagner 150€ par jour avec ce business.

En 2008, je n'aurais pas été aussi catégorique. Mais, de nos jours, toutes les chances sont de votre côté pour y arriver.
Comment ?

Et bien, c'est exactement ce que nous allons voir dans ce livre rédigé spécialement pour vous.

Et même si votre objectif n'est pas de devenir infopreneur, parce que vous avez déjà un métier (coach, thérapeute, commercial, etc.), les 11 techniques de persuasion que vous allez découvrir dans ce livre vont vous aider à générer plus de chiffre d'affaire, plus de clients et, forcément, plus de ventes.

À vous d'en profiter et de les appliquer dans votre business... dès aujourd'hui !



Ne créez pas une liste. Créez une communauté

Tous les « experts » en marketing vous disent de créer une liste. Que c’est la première étape pour gagner votre vie sur Internet…

OK.

Mais ce n’est pas toute l’histoire.

Quelle est la suite ?

C’est simple : vous ne devez pas créer une simple « liste de prospects », vous devez créer une communauté.

Qu’est-ce qu’une communauté ?

C’est un groupe de gens qui se réunissent autour d’une même passion, envie, objectif ou rêve. Ou même autour d’une personne charismatique…

Et cela peut être VOUS.

L’objectif est de créer un groupe solide de prospects et clients qui adorent ce
que vous faites, ce que vous partagez, ce que vous vivez, ce que vous créez.
Des gens qui vont vous défendre quand on vous attaquera. Qui vont vous
acheter les produits ou services que vous lancerez. Qui vont vous aider à
avancer vers vos objectifs, tout comme vous le faites avec eux. Ce sont des
gens qui adorent recevoir vos messages, emails, pages de vente et lire vos
posts sur les réseaux sociaux.

C’est une communauté comme cela que vous devez créer. C’est l’une des
étapes les plus importantes. Parce que quand vous en arrivez là avec vos «prospects», vous n’êtes plus un inconnu de plus qui essaie de vendre.

Vous êtes un ami qui les conseille. Et qui leur donne de bonnes astuces,
techniques et stratégies pour résoudre leurs problèmes, atteindre leurs rêves
et objectifs.

Comment vous pouvez faire cela ?

1. En devenant celui que les gens écoutent et dont ils boivent les conseils en
OR.

2. En connaissant précisément votre marché (en sachant ce qu’il veut et ce
dont il a besoin)

3. En partageant des informations, des solutions intéressantes et pertinentes
pour eux (des choses qui les aident à y voir plus clair, à résoudre au moins
une partie de leurs problèmes en lien avec votre thématique…)

4. En créant des produits ciblés. Pile ce dont ils ont besoin. Et en leur
promettant ce qu’ils veulent (voir la technique #8)

5. En leur parlant souvent, en créant un groupe sur Facebook (par exemple)

6. Selon votre thématique, vous pouvez aussi les tutoyer (cela rapproche)

7. En leur posant des questions, en lançant des sujets de discussion
(intéressants et constructifs)

Il y a des dizaines de moyens de créer une communauté solide autour de
vous et votre business. Mettez-les en place, un peu chaque jour. Et dans un
an, faites le bilan. Vous serez (positivement) choqué du résultat.




                                                     Ayez au moins 3 offres à
                                                     vendre… pour commencer

En quoi c’est une technique de persuasion ?

Pour plusieurs raisons:

1. Celui qui a plusieurs produits ou services à vendre est souvent considéré
comme un meilleur spécialiste (ou expert) que celui qui n’en a pas (ou un seul).

2. Plus vous avez de choses à vendre, plus vous vendez. Logique.

Dans le titre, je parle de 150€ par jour avec votre business. Pour la plupart des
gens, c’est fou, mensonger et inatteignable. Mais en réalité… 150€ c’est le
minimum !

Réfléchissez :

150 euros, c’est quoi ?

1 vente à ce prix-là.

Ou 2 ventes à 77 euros…

Et cela, tous les jours.

Impossible ?

Soyons sérieux, c’est largement faisable.

Surtout avec ce que je partage avec vous dans ce rapport.

Alors… pourquoi avoir au moins 3 offres à vendre (que ce soit du service, du
produit d’information, du « done-for-you », de l’abonnement…) ?

Parce qu’il est plus facile, quand on débute, de gagner ces 150€ par jour avec
plusieurs offres à proposer.

Vous aurez des clients qui vont tout acheter.

D’autres qui ne vont vous acheter qu’une seule offre... Et d’autres encore qui
achèteront quelques offres et pas les autres.

Mais ce qui compte dans tout cela, c’est qu’à la fin, toutes ventes additionnées,
vous atteigniez les 150€ par jour. Soit 4500€ de chiffre d’affaire par mois.

Et si vous pensez que créer un produit est long et fastidieux, détrompez-vous.

Suivez seulement ces quelques étapes :

1. Choisissez une thématique bien précise (exemple : le mal de dos)

2. Renseignez-vous sur les meilleures solutions déjà disponibles (formations,
coachings)

3. Achetez des livres sur Amazon et inspirez-vous en pour créer une méthode
pas à pas

4. Faites 3 à 5 modules en audio ou en vidéo (et transcrivez-les en PDF)

5. Bravo ! Vous avez votre produit.





Ce qui compte, ce n’est pas que le produit soit le plus long et complet du
monde. Ni qu’il soit la 8e merveille du monde.

Ce qui compte, c’est qu’il apporte un résultat concret au client. C’est pour cela
qu’il achète, c’est pour cela qu’il vous paye.
Donnez-le lui et il vous remerciera.



                                                        Ecrivez tous les jours
                                                        aux membres de votre
                                                        communauté

Donnez-vous dès aujourd’hui l’objectif de parler tous les jours à votre
communauté.

Pourquoi ?

Pour rester dans l’esprit de vos prospects… et y être ancré après quelques
mois.

Plus vous êtes présent dans leur tête, plus il vous feront confiance et plus ils
voudront facilement acheter vos produits ou services.

Si vous êtes irrégulier dans vos communications avec votre communauté, vous
êtes un jour un inconnu puis un autre un « ami » qui réapparaît… Ce n’est pas
bon pour vos affaires.

Soyez là tous les jours. Que ce soit par email, sur les réseaux sociaux, dans
des webinaires, par courrier postal, dans des lives ou posts Facebook….

Peu importe. Soyez juste présent.

Mais ne le soyez pas… juste pour l’être.

Profitez-en pour poser des questions pertinentes, qui prêtent à réfléchir.

Donnez de l’information concrète et utile. Racontez des petites anecdotes qui
vous arrivent au quotidien et liez-les à votre thématique.


Faites un peu d’humour parfois (les gens adorent ça, si ce n’est pas « trop » ni
« trop lourd »).

Parlez comme à un ami, un conseiller qui leur rend visite une fois par jour (ou
plus si vous communiquez via plusieurs canaux - emails, Facebook…)





                                                 Formez-vous constamment

Pourquoi ce conseil ? Et en quoi est-ce une technique de persuasion ?

Là encore, c’est simple :

1. Il est dans votre intérêt de vous former constamment pour devenir le plus
incollable possible sur votre sujet… et que vos concurrents puissent difficilement
vous piquer « la place ».

2. Plus vous en savez, plus vous pouvez partager d’informations, et donc être
présent au quotidien auprès de votre communauté.

3. Enfin, plus vous apportez de la valeur (information, aide, idées, etc.) à votre
communauté, plus elle est impressionnée, heureuse, reconnaissante et prête à
vous acheter les produits ou services que vous lui proposerez.

4. Les gens aiment acheter auprès des spécialistes. Si vous avez mal aux
dents, vous allez voir un dentiste, n’est-ce pas ? Pas un médecin généraliste…
C’est la même chose ici.

Conclusion : Formez-vous pour partager de bonnes choses et trouver de
nouvelles idées pour aider votre communauté. Elle vous le rendra bien.




                                                 Soyez obsédé par les
                                                 témoignages et les études
                                                 de cas

Le but ici est d’utiliser peu d’outils mais des outils très efficaces, qui donnent du
vrai résultat tout de suite.

L’un des éléments les plus efficaces, celui qui apporte le plus de résultats en
très peu de temps…

C’est le témoignage. Et son proche cousin : l’étude de cas.

Plus vous en aurez à votre disposition, plus vous aurez de la « puissance de
persuasion ». Parce que les gens sont très sensibles à la « preuve sociale ».
Ils adorent connaître l’avis des autres avant de s’engager (et un achat est
toujours vécu comme un engagement, même s’il y a une garantie).

Et puis, les gens aiment savoir que d’autres personnes avant eux ont utilisé
votre produit ou service (et ont pris les risques à leur place)… et qu’ils en sont
satisfaits.

En ce qui concerne les témoignages, il y a une petite règle toute simple :
Un témoignage en direct (lors d’un évènement par exemple) est plus efficace
qu’une vidéo.

Un témoignage vidéo est plus efficace qu’un audio.

Un audio est plus efficace que du texte.

Le texte est le format de témoignage le moins efficace.



Mais il vaut mieux avoir un témoignage texte… que pas de témoignage du tout !

Voilà, vous savez tout :-)

Concernant l’étude de cas… sachez qu’il s’agit d’un témoignage plus long et qui
raconte l’histoire du client du début à la fin.

Comment il vous a connu ?

Quel était son problème avant d’utiliser le produit ou service ?

Pourquoi il a décidé de vous faire confiance… et d’acheter ?

En quoi le produit/service l’a aidé à supprimer son problème ?

Est-ce qu’il le recommanderait à ses amis, sa famille, ses contacts ?

Plus l’étude de cas est concrète, plus elle est efficace en terme de preuve.

Utilisez donc des chiffres, la notion de temps et d’argent (si c’est pertinent).

Demandez au client de parler du résultat de la manière la plus concrète
possible.

Et, si possible, faites cette étude de cas sous forme de vidéo. Par Skype par
exemple…



                                                  Ne parlez pas d’une chose,
                                                  si vous ne l’avez pas
                                                  préparée avant

Il y a donc 2 stratégies à suivre :

1. Dès que vous avez un sujet important à aborder dans vos emails, vos posts
de réseaux sociaux, etc., préparez votre communauté au moins un jour avant.
Dites-leur que vous allez leur faire une annonce, ou citez le sujet en restant
mystérieux (en ne donnant pas les informations utiles tout de suite)…
Et annoncez que vous leur en parlerez le lendemain.

2. Quand vous créez un produit, tenez votre communauté au courant. Dites-
leur ce que vous faites, demandez-leur ce qu’ils aimeraient trouver dans ce
produit ou service, dites-leur régulièrement où vous en êtes dans la création du
produit… Parlez des bénéfices qu’ils vont pouvoir en tirer quand ils l’auront
acheté… (parce qu’en plus de sous-entendre qu’ils vont effectivement l’acheter,
cela fait monter le désir de ce produit. Avant même qu’il ne soit terminé.)

Faites-les participer à ce que vous faites, ne serait-ce qu’en leur demandant leur
avis et en les tenant au courant de vos actions et de vos avancées dans le
projet.

C’est un puissant vecteur de vente !




                                                 Plus vous parlez en direct,
                                                 plus vous persuadez
                                                 facilement vos abonnés de
                                                 devenir clients

Créer de la proximité est indispensable.

Vous devez être quelqu’un de disponible aux yeux de vos prospects.

N’essayez pas de vous faire passer pour une multinationale si vous ne l’êtes
pas. Déjà parce que ce serait mentir (grave erreur à ne jamais faire).

Et aussi parce que, de toute façon, c’est exactement ce que les gens détestent
et ce qui repousse les ventes !

Comment faire pour être perçu comme quelqu’un de disponible ?

Parlez-leur en direct dès que vous le pouvez !

Faites des webinaires (même si c’est pour vendre à la fin). Faites des lives
Facebook…

Créez un groupe sur Skype et invitez-y vos prospects pour qu’ils puissent vous
poser toutes leurs questions (après tout, c’est vous l’expert) en direct.

Et, pourquoi pas, organisez des rencontres physiques autour d’un café ou lors
d’un déjeuner et en petit comité.

Vous pouvez même en profiter pour, à la fin, proposer un produit ou service à
acheter.

Il existe un petit boitier qui permet d’encaisser par carte bancaire, même si vous
êtes auto-entrepreneur.

Il suffit ensuite de récupérer l’adresse email et le prénom des acheteurs et,
quand vous rentrez chez vous, vous livrez le produit.

Mais attention, la rencontre physique doit avoir pour objectif initial et prioritaire
de passer un bon moment avec une partie de votre communauté… et de lui
apporter de la valeur.

Soit en offrant une mini-formation étape par étape (par exemple).

Soit en leur permettant de vous poser des questions sur leurs blocages.

Tout cela pour qu’à la fin de la rencontre, ils aient de quoi avancer dans leurs
projets (liés à votre thématique, évidemment).




                                            Dans vos textes de promotion
                                            (emails, pages de vente…),
                                            parlez de ce qu’ils veulent et
                                            fournissez ce dont ils ont
                                            besoin

Je vois souvent des entrepreneurs, débutants en copywriting, parler de ce dont
leurs prospects ont BESOIN pour atteindre leur objectif (exemple : supprimer le
mal de dos).

Mais les gens se fichent pas mal de ce dont ils ont besoin. En tout cas, ce n’est
pas une information qui leur donne envie d’acheter.

Ce qui donne cette envie, c’est ce dont les gens ont ENVIE.

Vous l’avez donc compris :

Parlez de ce dont ils ont ENVIE.

Et livrez ce dont ils ont BESOIN.

C’est indispensable si vous voulez avoir du succès et faire plusieurs centaines
de ventes par produit.

Reprenons notre exemple du mal de dos.

Si vous vendez une méthode sur cette thématique et que je suis votre prospect,
ce que je VEUX c’est ne plus avoir mal au dos. C’est être soulagé enfin. C’est
avoir une solution adaptée à mon quotidien de sédentaire (par exemple). C’est une solution facile et qui agit rapidement (parce que je souffre peut-être depuis
des mois ou des années).

C’est en me parlant de tout cela sur votre texte de promotion que vous allez me
convaincre d’acheter votre méthode.

Puis, une fois que j’ai acheté, que je suis client, parlez-moi dans votre méthode
de ce dont j’ai BESOIN. Autrement dit, votre solution pour moi.

J’ai peut-être besoin de massages spéciaux, d’exercices d’étirement, de Yoga,
de prendre une certaine position face à l’ordinateur.

Tout cela ne me fait pas ENVIE mais je suis obligé, en tant que client ayant une
souffrance, d’en passer par là pour ne plus avoir mal.

Vous comprenez ?

Vendez ce dont ils ont envie. Fournissez ce dont ils ont besoin.



                                                          Soyez précis et ciblez
                                                          vos clients

Reprenons notre même exemple. Le mal de dos.

Si vous vendez cette solution pour ne plus avoir mal au dos, vous pourriez vous
adresser à… toute personne ayant mal au dos.

Peu importe l’âge.

Peu importe le sexe.

Peu importe le lieu d’habitation. Peu importe l’activité professionnelle…

Mais est-ce une bonne idée ?

Non. C’est même une fausse bonne idée.

Les gens ont le réflexe de vendre de cette façon parce qu’il est difficile de se
couper d’une partie de son public.

Mais à parler à tout le monde, on finit par n’être écouté par personne…
À méditer.

Quoi faire alors ?

Ciblez vos prospects. Réfléchissez au meilleur public pour vous.

Celui qui a le plus de moyens financiers. Celui qui est le plus « facile ».

Par exemple, vous pourriez ne vous adresser qu’aux femmes entre 30 et 50 ans, vivant en ville et qui ont mal au dos parce qu’elle travaillent derrière un
ordinateur et ne sont pas très actives physiquement.

Certes, des femmes de moins de 30 ans, ou de plus de 50 ans, peuvent aussi
avoir mal au dos… Mais en devenant spécialiste de votre cible, vous vendrez
plus facilement et plus efficacement. C’est pour cela que la spécialisation a
toujours été mieux payée que la généralisation.

En ne parlant qu’aux femmes de 30 à 50 ans, vous pouvez développer des
arguments qui vont les toucher, elles, comme ils n’auraient jamais touché un
autre public.

Vous pourrez mieux les comprendre. Parce que, par exemple, à 30 ans, vous
savez qu’il y a peu de chances pour qu’elles soient étudiantes. Donc elles ont
les moyens financiers.

Vous savez qu’elles habitent en ville… et donc qu’elles ont de fortes chances de
travailler derrière un bureau et d’être sédentaire. Vous pouvez donc comprendre
leur quotidien.

Et nous n’avons, évidemment, pas le même quotidien à 60 ans qu’à 30 ou 40
ans…

En bref : Spécialisez-vous sur un public précis. Et concentrez-vous dessus.

Et puis, rien ne vous empêche, ensuite, de faire un nouvel argumentaire de
vente pour les seniors, pour les enfants (s’il y a un marché), pour les étudiants,
pour les hommes travaillant dans le bâtiment, etc.

(Oui parce que vous pouvez aussi cibler les gens selon leur métier)




                                                       Soyez toujours différent

A une certaine époque, il suffisait d’être « le seul » ou « le premier arrivé » sur
un marché.

Plus maintenant.

La concurrence est rude. Elle se crée du jour au lendemain. Et avec Internet, il
est devenu très facile de s’implanter sur (presque) n’importe quel marché.

Vous ne pouvez donc plus vous permettre d’être un acteur de plus.

Que devez-vous faire alors ?

Etre différent. Et unique.

Avec une expérience client unique. Avoir des produits ou services uniques
(même en y apportant votre personnalité ou un point de vue différent).

Avoir des concepts différents.

Un produit sur le mal de dos ? Il y en a des dizaines en français. Et des
centaines en anglais.

Cela ne veut pas dire que c’est fini et qu’il ne faut pas en créer un.

Mais vous devez apporter une nouvelle approche, un nouveau mécanisme.

C’est à dire une nouvelle façon de supprimer le mal de dos. Plus rapide, plus
efficace.

Ou créer un concept (en lui donnant un nom également).

Quelque chose que « les autres » n’ont pas.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez avoir le même produit qu’un autre,
mais si vous avez une meilleur expérience client, une offre irrésistible et unique,
alors c’est vous qui gagnerez la vente.

Gardez bien cette technique de persuasion en tête : quoi que vous fassiez,
demandez-vous toujours « comment puis-je être différent ? »

Cherchez toujours à faire :
- Mieux
- Différemment

Ces 2 critères doivent devenir vos moteurs de tous les jours quand il s’agit de
business.




                                                         Raconter des histoires…
                                                         souvent

Vous devez dire quelque chose à vos abonnés ?

Dites-le sous forme d’histoire.

Elle n’a pas besoin d’être digne d’Hollywood.

Elle n’a pas besoin d’être longue.

Elle n’a pas besoin d’être la plus hypnotisante possible.

Parce qu’une histoire, ça agit directement au niveau inconscient du prospect.

Et puis, cela attire (et garde) naturellement l’attention.

Une histoire est simple à écrire. Il suffit de commencer comme cela :

« Il y a 3 jours, j’étais en voiture quand quelque chose d’incroyable m’est arrivé.
J’ai mis 10 minutes à retrouver mes esprits… Puis… »

ou

« Hier, j’ai reçu un email de Cédric, un de mes abonnés… Et vous savez ce qu’il
m’a dit ?…. (blablabla). Pour que vous compreniez bien pourquoi j’ai été choqué
par son email, je dois vous raconter ce qui m’est arrivé 3 jours plus tôt… »

Vous voyez ? Rien de plus simple. Ecrivez votre histoire, comme si vous la
racontiez de vive-voix à votre mère ou à votre meilleur ami…


Si ça peut vous aider, enregistrez-la vocalement avant de la rédiger.

Ah… et pour vous faciliter la vie, là aussi formez-vous à l’art de raconter des
histoires.

Comment ?

Par exemple en lisant des romans, souvent. Vous vous imprégnerez du style
des auteurs, vous habituerez votre cerveau aux histoires.

Et quand sera venu le temps d’en écrire une, vous aurez une meilleure
inspiration. Et un meilleur style d’écriture.

Essayez, c’est magique !



                                                                   Conclusion

Merci d’avoir lu ce rapport un peu spécial.

Vous avez maintenant 11 outils pour cartonner avec votre business sur Internet
et gagner (au minimum) 150€ par jour sur Internet.

Mais attention : lire, c’est bien. Mais si vous voulez des résultats, il faut surtout
agir. Prenez ces techniques une par une et mettez-les en pratique petit à petit.
Dans les prochains jours, je vais vous parler de plein de choses.

D’abord, nous allons apprendre à mieux nous connaître. Parce qu’il est plus
agréable, pour vous, de lire les emails d’une personne que vous connaissez. Et
pour moi, d’écrire des emails à des gens que j’apprécie.

Et je sens déjà que je vais vous apprécier :-)

Nous parlerons aussi de la création de liste (pardon… de communauté), d’offres
irrésistibles (je vous ai préparé quelque chose d’UNIQUE, vous allez adorer) et
d’autres sujets brûlants pour vous aider à générer bien plus que 150€ par jour.

Merci encore cher ami et à très bientôt par email !

PS : Allez, je vous donne un peu plus de précisions tout de suite ;-)

Dans les prochains jours, je vais vous parler de la méthode qui permet de
passer en quelques semaines de 0 à 1000 visiteurs par jour sur votre site...

Eh oui ! Parce que pour mettre ces 11 techniques de persuasion en
application... il faut avoir des gens à persuader !

Si vous vendez des produits d'information et que vous ajoutez les 11 techniques dans tout votre processus de vente (dans vos emails, pages de vente,
webinaires, etc.) imaginez ce que vous pouvez faire avec 1000 visiteurs par
jour...

1% de conversion (la moyenne) ? 10 ventes par jour.

Vous avez un produit à 47€ (la moyenne aussi) : 470€ de C.A... Par JOUR !

Et si vous divisez tout cela par deux (pour être vraiment pessimiste sur le
prévisionnel) vous faites quand même 5 ventes par jour, soit 235€ de C.A /
Jour...)

On en reparle très vite ! ;-)

=> Le catalogue de toutes mes vidéos exclusives !

"

=> La façon la plus simple de gagner de l'argent en affiliation !

A+

J'aimerais bien que tu cliques sur ces boutons, parce que ça apportera plus de gens sur mon blog, merci :

Et si tu me laisses ton email, je peux t'aider avec ton blog/site...

Enfin, les commentaires Facebook si tu veux spammer ou poser une question :-)